skip to Main Content

Annonces de la semaine

 Ensemble Paroissial Notre-Dame des Apôtres au Pays des Sucs

***

Informations diverses

Cliquez sur les liens suivants :

Assomption

Informations concernant les messes et célébrations

Infos jeunes

 Pour tout renseignement n’hésitez pas à nous contacter :

        04.71.59.00.34  ou  paroisseyssingeaux@orange.fr

***

Soutenons-nous dans la foi, la prière et la solidarité.

***

Nous pouvons continuer à suivre les messes  sur «Le jour du Seigneur » le dimanche matin.

Et le site internet : Diocèse du Puy

RCF

***

Les sœurs de la providence de Saint Paul, originaires du Togo, prennent leurs marques à Yssingeaux.

Elles son arrivées le 14 octobre dernier et ont tout quitté pour venir en mission ici.

– La mission de Sœur Scholastique de la joie sera : l’éveil à la foi, préparation aux sacrements, catéchèse, animation des groupes liturgiques. Celle de Sœur Florence sera la permanence et le secrétariat ainsi que la catéchèse et la mission de Sœur Marie Bernadette sera à la pastorale de la santé, foi et lumière ainsi que la catéchèse.

Dimanche 1 décembre, l’église Saint Pierre d’Yssingeaux accueillait les 3 religieuses au cours de la messe d’installation présidée par Mgr CREPY. Une célébration riche en prière, haute en couleur ponctuée de chants repris par les religieuses. La communauté paroissiale riche de nombreux fidèles des différentes paroisses a  accueilli les Sœurs par des applaudissements et avec des fleurs pendant leur entrée à l’église.

Un moment fort de cette célébration : l’envoi en mission des religieuses avec la remise de la jarre et de la calebasse symboles de leur charisme : l’accueil, l’hospitalité.

Après la messe, un moment convivial a permis à chacun de les saluer et d’échanger.

***

Découverte de la vie religieuse

A la découverte

***

NOTRE DAME DE MONTJUVIN

 Historique du pèlerinage

Sans titreVers 1640, Saint Jean François Régis dut venir dans la région de Lapte à l’occasion d’une terrible épidémie de peste qui fit, au village de Montjuvin, une véritable hécatombe. Il y avait, sur un rocher au milieu du village, une niche en pierre abritant une madone. Les habitants vinrent se jeter à ses pieds pour l’implorer de faire cesser le fléau. Ils lui promirent, dans ce cas, de se rendre chaque année en procession, le lundi de Pentecôte, à la chapelle du sanctuaire de Montfaucon.

Le fléau cessa. Le pèlerinage du village eut lieu régulièrement à Montfaucon. A Montjuvin on érigea, à la place de la niche, un petit oratoire devant lequel les gens venaient prier individuellement.

En 1958, on remplaça le pèlerinage de Montfaucon par un pèlerinage de toute la paroisse et des paroisses alentour à Montjuvin, dont la chapelle fut agrandie.

Et depuis  chaque année, le lundi de Pentecôte, Notre Dame de Montjuvin est vénérée à l’occasion d’une messe solennelle, sur la place du village.

***